Deux romans graphiques québécois à découvrir

Dernière mise à jour : 16 sept. 2021

Ève Normandin-Corriveau


J’aime beaucoup les romans graphiques, mais j’avoue les emprunter généralement à la bibliothèque : ils se lisent vite et ce n’est pas toujours facile de savoir ceux qui vont nous plaire. Cathon et Guy Delisle sont deux valeurs sûres, par contre! Voici leurs plus récentes parutions.



Photo : Ève Normandin-Corriveau

Les enquêtes de Sgoubidou de Cathon, publié en 2020 aux Éditions Pow Pow


Cette petite bande dessinée sous forme de feuilleton met en vedette le détective le moins sollicité en Amérique du Nord et son chien impassible.


Sammy et son fidèle acolyte Sgoubidou vivent des aventures ennuyantes mais ô combien hilarantes dans des épisodes aux titres comme Sgoubidou et le mystérieux baril???? et Mission de charme pour Sgoubidou. Il ne se passe vraiment rien dans la vie du pauvre Sammy, et il se plante lamentablement la seule fois où il a une véritable intrigue à résoudre, mais c’est ce qui fait son charme. On retrouve une foule de clichés policiers délicieux et de références aux bandes dessinées comme Archie, avec des offres d’abonnement et des publicités fictives. Gloussements garantis!


À lire si vous aimez le vocabulaire recherché de Catherine Éthier et l’humour absurde.


Photo : Ève Normandin-Corriveau

Chroniques de jeunesse de Guy Delisle, publié en 2021 aux Éditions Pow Pow


Dans cette bande dessinée autobiographique, l’auteur raconte ses étés passés à travailler dans une usine de pâte et papier. On apprend à connaître ses collègues, des gars de shop parfois étonnants, tout en découvrant comment fonctionnent les énormes machines de l’usine.


Comme tout ce que Guy Delisle écrit, ce roman graphique est divertissant et instructif. Il évoque à la perfection les petits malaises qui sont propres à un premier emploi et réussit à rendre fascinant un milieu qui ne l’est pas au premier abord. Au-delà de l’humour par contre, c’est la finesse des observations de l’auteur qui m’a marquée durant cette lecture. Il porte un regard vraiment respectueux sur ses collègues ouvriers et sur la personne qu’il était dans sa jeunesse. Il y a petite pointe de nostalgie dans son écriture qui rappelle celle de la série Paul de Michel Rabagliati.


À lire si vous aimez les histoires de style tranche de vie et vous voulez vous remémorer vos premières jobs d’été.


Quel est le meilleur roman graphique que vous avez lu récemment?

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout