Interview avec Maude Gros-Louis, artiste huronne-wendat de Wendake

Dernière mise à jour : 29 janv.

Propos recueillis par Anusha Rung


Nous avons eu le privilège d'interviewer Maude Gros-Louis pour notre cahier artistique sur le thème de la mémoire. Cette artiste aux doigts de fée, dotée d'une grande sensibilité, nous parle ici du riche patrimoine culturel de la nation wendat, de ses sources d'inspiration, et de sa lutte contre l'appropriation culturelle.


Quels sont les différents clans de la nation wendat?


Quatre clans sont représentés à Wendake : ceux du Chevreuil, du Loup, de l’Ours et de la Tortue.


Pouvez-vous nous parler de votre clan, le clan du loup? Quelles sont ses particularités, ses forces?


Chaque animal totem correspond à des qualités et caractéristiques clefs. Pour les Autochtones, le loup est un symbole de loyauté, de don de soi, mais aussi d’indépendance d’esprit. Il a un fort lien avec le monde spirituel, et on dit qu’il accompagnerait les humains lors de leur mort. C’est un animal très lié aux esprits. Loin d’être un prédateur pour l’homme, il l’accompagne donc dans son cheminement spirituel.

Photo : Unsplash

Voici quelques caractéristiques du loup en animal totem :

– Très attaché à sa liberté, il souffrirait plutôt que de la perdre;

– Grégaire, il reste très attaché à sa meute;

– Il a un grand intérêt pour la spiritualité et questionne le réel;

– Très intelligent, il réfléchit beaucoup;

– Instinctif, il se base sur ses intuitions pour comprendre le monde qui l’entoure;

– Parfois symbole de danger, de méfiance pour l’entourage;

– Aime la solitude, bien qu’il soit très attaché à sa meute.


Loin d’être un symbole d’agressivité, le loup comme animal totem possède en fait une signification plus douce. Vrai animal protecteur, il veillera sur votre meute et guettera d'un œil vigilant tous les dangers qui la menacent.


Pouvez-vous nous parler des armoiries de la nation wendat? Quelles en sont les différentes composantes?


Les armoiries de la Nation huronne-wendat représentent sa culture, son territoire et son histoire. Elles apparaissent sur tout document émis par le Conseil de la Nation huronne-wendat et sont accompagnées du libellé «Nation huronne-wendat». Elles se retrouvent également sur le drapeau de la nation, accompagnées de ceintures de wampum.

  • Les outardes

Les outardes rappellent une des croyances les plus importantes de la Nation huronne-wendat : celle de la création du monde. Alors que Yäa'taenhtsihk tombait du monde céleste, des outardes la recueillirent sur leurs ailes avant de la déposer sur la carapace de Grande Tortue, le chef des animaux. Grâce à la terre ramenée du fond de la mer par une femelle crapaud, Grande Tortue devint une île merveilleusement belle, notre Terre.

  • Le canot et la raquette

Le canot et la raquette représentent les moyens de transport utilisés pour les déplacements sur le territoire. Ils font également partie intégrante de l’économie et de l’artisanat de la Nation huronne-wendat.

  • L’eau

L’eau est source de la vie, un symbole fort au sein de la Nation huronne-wendat. Faisant partie du partage des territoires, elle forme les chemins à suivre pour se déplacer sur ceux-ci.

  • La hutte

La hutte représente notre communauté, nos maisons, le toit qui protège nos familles. C’est également un symbole de force et d’agilité en ce qui concerne le travail.

  • Le Cercle et le foin d’odeur

Les Hurons-Wendat ont une pensée circulaire : ils voient tous les éléments de la nature comme reliés entre eux. Toute vie (les humains, les animaux, les plantes, les esprits, etc.) forme un tout nommé grand Cercle de parenté.

Le foin d’odeur, quant à lui, représente la spiritualité, les plantes médicinales et la forêt : des éléments importants pour la Nation.

  • Les clans

Huit clans existent dans notre communauté : le chevreuil, la tortue, l’ours, le loup, le castor, l’aigle, le porc-épic et le serpent. Cinq de ces clans composaient les grandes nations de la confédération : les Attignawantans («peuplade de l’Ours»), les Attigneenongnahacs («peuplade de la Corde»), les Arendaronons («peuplade du Rocher»), les Tahontaenrats («peuplade du Daim») et les Ataronchronons («peuplade des Marais»).

Des huit clans de la Nation huronne-wendat, quatre sont représentés à Wendake : ceux du Chevreuil, du Loup, de l’Ours et de la Tortue.

  • Le castor

Photo : Unsplash

Emblème national de la Nation huronne-wendat, le castor représente à lui seul un clan. Aucun animal n’exerce une influence aussi considérable sur son environnement que lui. Le castor s’est adapté à de nombreux habitats et il vit en famille toute sa vie. Le plus travaillant de tous les animaux, il est un symbole d’endurance, d’intelligence et de fierté.

Qu’est-ce qui vous inspire à créer?


En premier lieu, l’amour et l’admiration que j’ai pour mon père, qui a beaucoup fait pour sa nation. Il a été un très grand homme d’affaires, honnête et intègre. Il a défoncé des portes qui étaient barrées à double tour pour les Autochtones.


Également, la fierté, le respect de mes racines et de mes ancêtres. Puis, je suis l’inspiration qui vient naturellement, avec les couleurs, les textures de différents matériaux. J’affectionne particulièrement les matières naturelles : cuir d’orignal, de bison et de chevreuil, os de cervidé, plumes, bois, pierres, pics de porc-épic, etc..

Quels sont les différents savoir-faire ancestraux que vous gardez vivants à travers votre art (travail avec le bois, etc.)?

Photo fournie par Maude Gros-Louis

Le tissage des capteurs de rêves, le perlage, et comme je le mentionnais précédemment, j’adore travailler les matières naturelles. Cela dit, je crée aussi beaucoup de bijoux, d’articles de décoration d’inspiration et de style autochtones, mais avec une touche contemporaine.


Sur votre site, vous parlez du fléau de l’appropriation culturelle. Qu’est-ce que c’est exactement et comment peut-on contrer cela?


L’appropriation culturelle désigne à l’origine l’utilisation d’éléments matériels ou immatériels d’une culture par les membres d’une autre culture, souvent dominante. Cela peut aller jusqu’à une véritable appropriation, trop souvent dans le but d'en retirer un bénéfice financier. Cela me met hors de moi!


Pour la contrer, je crois qu’il faut d’abord prendre notre place à part entière, celle qui nous revient de droit! Il faut renseigner et éduquer les gens.


De plus, je crois fermement que le gouvernement fédéral devrait faire passer une loi claire. Présent au comité onusien, le doyen de l’université du Colorado et ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, James Anaya, a déclaré que le document onusien devrait «obliger les États à ajouter à leurs codes civils et criminels des mesures effectives pour reconnaître et prévenir des appropriations culturelles non consensuelles, ainsi que la vente et l’exportation de produits de cultures traditionnelles».


À propos de cette artiste :


Je suis huronne-wendat, faisant partie des Premières Nations, née à Wendake au Québec.

Au fil des ans, je me suis sentie de plus en plus interpellée par mes racines et par la culture autochtone. En grandissant, j'ai pris conscience que l'art était vivant en moi. Alors, j'ai décidé de réunir mon savoir-faire, mes talents et mes origines pour ainsi créer ma boutique Web, Créations La Louve. Chaque création est faite à la main dans mon atelier à Wendake et est d’inspiration autochtone. De ce fait, mes oeuvres sont uniques et créées grâce à l'inspiration du moment.


J'ai choisi le nom « Créations La Louve » car ma famille appartient au clan du Loup. Une grande soif d’apprendre, de transmettre mon savoir et mes valeurs, ainsi qu'un besoin vital de créer, voici ce qui m'a poussée à ouvrir ma boutique, en toute simplicité.


Quelques créations de La Louve :



Pour commander, rendez-vous sur le site de Créations La Louve.




746 vues0 commentaire