Mykola Istyn : Lettre d'amour d'un poète ukrainien à son pays en guerre

Il y a quelque temps, Mykola Istyn nous confiait les œuvres ci-dessous, qui expliquent, sous forme de poèmes et d'essais, sa démarche littéraire et philosophique en tant que fondateur du mouvement nextmoderne en Ukraine.


Aujourd'hui, en écho à plusieurs autres revues, nous partageons avec vous ces textes brûlants d'actualité, qui s'imbriquent de manière à la fois brutale et gracieuse dans la littérature ukrainienne. Celle-ci, très riche, a pourtant été longtemps étouffée, tout comme la langue ukrainienne, par divers envahisseurs au fil des siècles. Indissociable de la situation politique du pays, cette littérature connaît des périodes d'essor et de renouveau intense.


Nous avons le privilège ici de faire une incursion dans l'esprit d'un poète profondément engagé dans le renouveau littéraire de son pays, ainsi que dans sa libération.


Lecture en musique

De l'artefact du nextmodernisme

Baissez les marteaux et détendez les doigts,

que les clous tombent de votre main,

ceux que vous enfoncez dans le cœur…

Pour ne pas complètement clouer avec vos dogmes la porte cordiale de la morale,

derrière laquelle il y a tout un éventail de sentiments de la volonté…

Comme jadis on portait les livres des idéologies inviables aux centres de recyclage du papier,

faites maintenant de même avec les éditions fraîches du don douteux de la culture restrictive,

ses couches folklo et ses technologies politiques.

Et il ne faut pas éprouver les frissons des pissenlits de l’exécution.

La perte de la Crimée,

tel un biscuit tombé de la poche d’un enfant, c’est une petite inattention,

un ennui minuscule,

comparée à la perte de la rime, à la défaite de la littérature qui est la structure,

la base

et la carcasse

de l’Ukraine,

malgré les batailles politiques dans les sièges économiques.

Car dans le pays où même les terres et les eaux sont oligarquées…

Où la loi est comme une écharde irritante dans la jambe…

Où même le ciel est divisé par les pasteurs…

L’idée illimitée de la liberté n’est possible que dans la parole.

Les écrivains bricolent les escaliers des constructions verbales,

les escaliers encore inconnus, nouveaux, surpuissants,

en soi-même

et dans le Ciel,

ils ont leur propre voie vers le Dieu.

Et dans le champ de vision du monde l’harmonie règne sur la Terre.

L’âme doit être non pas dans une grotte ascétique du destin, déshéritée,

mais incarnée dans les galaxies cosmiques,

où règnent un bien de toutes les dimensions

et l’amour entre tous les hommes,

où nos mondes rayonnent dans les bonheurs,

comme dans les plus grandes douceurs.

Le sens usé, saigné à blanc du mot capté dans les chaînes du conservatisme

ne peut être libéré que par les victoires poétiques en allumant les mondes insolites –

de l’artefact du nextmodernisme.

Comme les éclats de la révolution littéraire.

L’annotation de l’évolution culturelle

Du phénomène créatif récemment appris…

(Traduit de l'ukrainien par Ella Yevtouchenko)

АРТЕФАКТУ НЕКСТМОДЕРНІЗМУ


Опустіть молотки

і розтисніть пальці,

хай випадуть цвяхи з руки,

які забиваєте в серце...

Щоби не забити наглухо догмами сердечні двері моралі,

за котрими вихід в принадливе розмаїття почуттів волі...

Віднесіть, як колись, на пункт прийому макулатури

книги з нежиттєздатних ідеологій,

так вчиніть і тепер, зі свіжовиданим сумнівного приданого

обмежувальної культури,

її шароварних прошарків й політтехнологій.

І не варто комплексувати

від квітів кульбаби страти.

Втрата Криму,

як пряник, що випав з кишені дитини, мала необачність,

дрібна неприємність,

порівняно з втратою рими,

з поразкою літератури,

яка України структури ─

основа

й обнова,

попри політичні баталії

в економічних облогах.

Бо в країні, де олігархованими

стають і землі, й водойми...

Де закон, як заноза

в нозі...

Де і небо

душпастирі розподілили вже поміж собою.

Лише в слові

можлива безмежна ідея свободи.

Із конструкцій словесних майструють письменники сходи,

ще незнані, нові, надможливі,

в собі

і у Небі,

в них власна дорога

до Бога.

Й у світогляднім полі

гармонія на Землі.

Душі не в аскетичній печері долі перебувати обділеній,

а в галактиках космосу втіленій,

де добро всевимірів

і любов між людьми,

де світи наші світяться щастями,

як найвищими задоволеннями.

Зужите, знекровлене значення слова, що в кайданах

консерватизму,

лише поетичними перемогами можна звільнити,

і світи нові засвітити ─

З артефакту некстмодернізму.

Як спалахи літературної революції,

Анотації культурної еволюції.

Творчого

явища новопізнаного...


Photos fournies par l'auteur

Le monde ne dort pas


Grygoriy le philosophe, entend-moi : le monde ne dort pas !

Maїdan ressemble à une poêle brûlante.

Les pneus en feu crépitent.

La foule coule dans les rues comme de la lave volcanique.

Les rebelles battent les tambours, ou plutôt les barriques.

Non pas dans l’eau mais dans le sang sont lavées les mains des bourreaux.

Les corrupteurs perdent leurs couronnes.

Les hetmans perfides montrent les talons.

Et puis, la guerre.

Deux fronts adversaires.

Et on voit sortir les balles et on entend des explosions de la part de la pseudo-culture envahissante.

Les bottes de l’occupant écrasent l’impératif de Kant.

Oh, est-ce vrai que toutes nos victimes et nos prouesses c’était pour changer le groupement des oligarques par d’autres oligarques

et pour remplir l’Europe par les « ostarbeiters » volontaires.

Mon Ukraine à une vision du monde différente.

La liberté, c’est ton butin.

Le pays des poésies

Améliore ton destin.

Les lois d’actualité qui délimitent la vérité sont des fondements pour le nouvel ordre d’un monde,

non au contenu de seconde main mais le monde du nextmodernisme.

Nos autres mondes ont raison de rayonner dans le ciel du cosmisme avec les soleils des autres valeurs,

d’élever l’Ukraine jusqu’aux espaces cosmiques, aux étoilesdes idées et leurs galactiques.

Tes hivers froids passés debout au Maїdan

et les tableaux écrits rouge sur blanc par les blessures sous les pansements

seront vains jusqu’à ce que le pays ait changé sa vision du monde ordinaire

pour les mondes brillants nextmodernes.

(Traduit de l'ukrainien par Ella Yevtouchenko)

​СВІТ НЕ СПИТЬ


Філософе Григорію, почуй ─ світ не спить!

Майдан як розпечена сковорода.

Вогонь від шин шкварчить.

Юрба

тече вулицями, мов лава вулкана.

Для бунтарів бочки за барабани.

Не водою,

а кров'ю

вмивають руки кати.

Спадають корони з корупціонерів.

Втікають зрадливі гетьмани.

А далі, війна.

На стіну стіна.

І з завойовницької псевдокультури

лунають вибухи, і вилітають кулі.

Розтоптують імператив Канта

чоботи окупанта.

О, невже,

наші подвиги й жертви

лиш для зміни угрупування

одних іншими олігархами,

і поповнення Європи

добровільними остарбайтерами.

Світоглядно інша моя Україно.

Здобуток твій ─ воля.

Поезій країно.

Вдосконалюй долю.

Важливі закони

ті що правди кордони,

як фундаменти для побудови

нової світобудови,

не секонд-хендового змісту,

а світу некстмодернізму.

Наші інші світи

мають право світити

у небі космізму

сонцями наступного змісту,

Україну підняти до космопросторів

галактик ідейних зорів.

Лиш тоді недаремні стояння твої на холодних зимових майданах,

і картини що пишуть червоним по білому перебинтовані рани,

коли змінить країна світогляд буденний,

на яскраві світи некстмодерні.


Photos fournies par l'auteur


Le nextmodernisme comme issue face à l'impasse du postmodernisme

Essai


Réalisant les conséquences du postmodernisme sur la littérature moderne, qui va droit dans l'impasse et dont la dégradation est manifeste, j’ai créé au travers de mes œuvres le nextmodernisme comme une issue, un renouveau pour un futur système de valeurs modernes, de styles et de formes de vie humaine et sociétale. J'ai non seulement dérivé ces formulations de mon Ukraine natale, mais j'ai également voulu démontrer la possibilité de modéliser de nouvelles Ukraines.


Dans mes œuvres, vous retracerez l’établissement d'échanges culturels harmonieux, le développement et l’enrichissement de l’âme humaine et la projection de nouveaux univers...

Je ne veux pas regarder en arrière et rejoindre des mouvements littéraires déjà établis. Bien sûr, mes œuvres sont mues par des principes similaires à ceux du modernisme, de l'avant-garde, etc. Mais j'entends faire un pas de plus en traçant mon propre chemin : le nextmodernisme ! Ma perception du monde diffère de celle du modernisme et de l’avant-garde. La nextmodernité est le fruit d'un état d’esprit à la recherche d’autres compréhensions et de projections vers l’avenir.

C'est ce qui anime et traverse mes œuvres. Par exemple, ce n'est pas là seulement une introversion et la création d'un monde qui vous est propre, mais une création dans laquelle votre monde personnel influence le développement social et établit de nouveaux modèles étatiques.


Le modernisme est une alternative et une émeute contre le réalisme. Mais il est souvent absurde ou cherche simplement à s'éloigner des classiques. Le postmodernisme est un exutoire pour les impulsions artistiques en même temps qu'un refus du progrès. Mon œuvre, elle, n’est pas simplement une alternative, pas seulement une rébellion sociale ou quelque chose qui cherche à être « différent », à « guérir ». Cela implique la création d'un système de valeurs, de moyens d’amélioration et de modèles de développement. Certes, il y a là quelque chose de semblable à l’avant-gardisme, néanmoins la valeur inhérente de la forme et du contenu d’une œuvre littéraire comme un phénomène artistique ou l'aspiration à être auréolé ne sont pas ma priorité. Je ne peux me considérer comme un avant-gardiste, ni m'associer à ceux-ci, si l'on s'en tient à la traduction française d'« avant-garde ».


L’avant-garde est l’une des convictions du modernisme, ils ont des points communs. De la même manière, mes œuvres présentent des similitudes avec le modernisme et l’avant-garde. Cependant, mon but est d’aller plus loin, de rendre possible la prochaine série de développements de l’âme humaine et de se diriger vers des idéaux existentiels. En résumé, le nextmodernisme est indépendant et autosuffisant, tout comme la modernité à venir (nextmodernité) et les modernités qui suivront...


Sur bien des points, le postmodernisme a pris du recul vis-à-vis du modernisme. Le nextmodernisme, est un pas de plus en avant. J’ai décidé de déchiffrer le monde à partir de ses idées, parce que l'on peut tenir leurs imperfections comme vraie, à la fois dans notre monde et dans d’autres. J’ai écouté ma voix intérieure et finalement, en rassemblant toutes les parties constitutives, j'ai nextmodernisé le monde dans mes œuvres.


Le passé, souvent considéré par les critiques littéraires comme la source des fondements moraux, des codes nationaux et autres, ne me satisfait pas, pour le dire poliment. Je ne peux, en aucun cas, être en accord avec tout ce qui y est lié. Je mise sur l’avenir !

Traduit de l'ukrainien par Loan Diaz



Photo fournie par l'auteur


Le printemps nextmoderne

Essai


La littérature a ses propres printemps. Ils fleurissent avec l’émergence d’une nouvelle pensée, explosent à partir d'un mot inconnu. La passion pour le renouveau et le développement constitue l’élan de l’évolution.


La formation du nextmodernisme a lieu en poésie, mais pas seulement. Il se fait et évolue sur tous les plans artistiques, les projets philosophiques, les clichés verbaux qui peuvent être facilement transformés en d’autres créations et modes de vie humaine civilisés sur Terre, à la fois dans le monde à venir et l’image de l’âme humaine dans l’Univers.

Le nextmodernisme invite à l’extension du territoire littéraire ukrainien, en étant la prochaine strate d'une métaphysique des entités, un espace de l’âme avec des galaxies rouges d’idées brûlantes.

Le printemps nextmoderne éclot en la poésie, se ramifie en prose, germe du grain philosophique dans le sol souillé par le pétrole du conservatisme avec de nouvelles excroissances de l’âme et de la culture de l’espace, ramification de la véritable liberté, naissance de modes de vie et de mentalités qui élargissent les frontières et les limites de l'individu.


On peut sentir dans ce magnifique système de valeurs, ce qu'il a de chances de se matérialiser dans de nouveaux mondes, d'étinceler auprès d'étoiles d'émotions inconnues, d'être des planètes où tous les possibles comptent et tournent, en orbite, dans un extraordinaire équilibre avec les Autres, Dieu et l’Univers...


Le nextmodernisme semble être devenu une nouvelle partie de l’Ukraine, une région récemment ajoutée à son espace littéraire, avec des écrits qui remplissent le Livre de Vie dans le monde de l'édition.


La scène moderne, où les rôles principaux appartiennent à la politique et à l’économie, s’avère être le moment de l’affirmation du rôle de la littérature, c’est son Printemps.

Traduit de l'ukrainien par Loan Diaz


Photo : Marjan Blan (Unsplash)

Mykola Istyn est un auteur ukrainien de poésie, de prose et d'essais, qui vit et travaille à Ivano-Frankivsk. Fondateur du mouvement nextmoderne dans la littérature ukrainienne, il reçoit en 2016 le prix spécial du concours pan-ukrainien de prose « Krylatiy Lev » (« Le lion aux ailes ») et est depuis considéré comme un des dix meilleurs jeunes écrivains ukrainiens. La même année, il est lauréat du concours littéraire pan-ukrainien de Les Martovytch, du concours littéraire pan-ukrainien « Vidrodjennya Dnipra » (« Renaissance du Dnipro »), et du concours régional d’Ivano-Frankivsk « Perchiy Roukopys » (« Premier manuscrit »).


En 2017, il est lauréat du concours international « Duc d’Émeraudes » en l’honneur de Richelieu, dans la catégorie « poésie ».


En 2018, la maison d’édition « Chas Zmin Inform » publie son recueil de poésie Nextmodernisme de la période post-MAЇDAN et de la guerre du Donbass.


L'auteur a également publié le recueil de poésie Les univers des mots incarnés dans l’âme. Ses poèmes sont traduits en français et en allemand.



« Au coeur de Kyïv » (Wix photos)

70 vues0 commentaire